Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CHEVAL FOU - (Jean-Michel Sananès)

Merci la vie

14 Janvier 2017, 17:39pm

Publié par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Tu m'as donné un an et tu l'as multiplié
Tu m'as prêté des dents et tu me les as ôtées
Tu m'as offert une peau et tu l'as fripée
Tu m'as appris le rêve et tu as usé mes utopies
Tu m’as confié une âme où habite ma conscience
Des amours, une femme, des enfants, des amis
Et tu m’as fait trembler pour eux
Tu m’as fait parler, hurler, pleurer, rire, aimer
Le soleil, le vent, la pierre ont été ma maison
Merci de m’avoir laissé tous vous rencontrer
Merci la vie
Merci la vie de m’oublier encore un peu ici-bas.

 

 

Voir les commentaires

Je cherche des allumettes

12 Janvier 2017, 17:28pm

Publié par Cheval fou (Sananès)

Une mélodie de silences posés sur l’escalier
comme une vie qui passe
un sourire attaché aux nuages, je cherche des allumettes

 

Je me cherche
Si longtemps que j’ai perdu le chemin

J’ai froid de toi dit-il
Son sourire éclata comme une envolée de notes légères et turquoises
Ses yeux portaient l’étrangeté indicible des musiques péruviennes
quand elles percutent la mémoire d’un vieil homme qui revoit courir ses vingt ans

J’ai froid de toi
Une ficelle de rire à la fenêtre projette une odeur de thé indigène
Je scrute hier
Te rencontrerai-je ma belle ?

Je cherche des allumettes
Si longtemps que j’ai perdu le chemin.

Cheveu après cheveu la vie boit le fleuve des illusions
Le temps et la belle sont passés
Une mélodie arrêtée sur l’escalier mesure le silence
Un sourire attaché aux nuages arque d’improbables printemps
Je me cherche

La pluie a feutré la musique et le bruit
Entre deux larmes acides
dans ce crépuscule qui m’enferme, je vois courir mes vingt ans

J'ai toujours froid de toi. Resteras-tu ma belle ?

Dans les clairières de l’étrange, ton rire seul est entier
Oublies-tu la promesse ?
Où est  la musique si bien gardée dans le secret de tes rires ?
Je sais toujours le chiffre
Tes yeux gardent trois coquelicots et l'aurore.

J'ai froid de toi
Reste, nous veillerons les étoiles.

JMS - Extrait de "La diagonale du silence" - Éditions Chemins de Plume (déjà publié sur Cheval fou en 2007)

 

 

Voir les commentaires

Léo, mon chat, m’interroge

9 Janvier 2017, 18:57pm

Publié par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Personne ne nous a écrit et le ciel nous manque.
Hors ce temps de glace l'immense nous semble vide.
Tout aussi vide que l’avenir d’un hérisson perdu sur l'A8.
Près de moi, Léo, mon chat, m’interroge sur l’implacable absence de sa patte.
Sa lettre au Père Noël n'a pas été entendue.

Léo, mon chat, m’interroge

Je n'ai pas retrouvé le rire.
Trop de chemins, trop de larmes et de routes qui mènent nulle part.
J'ai le moral d'un ordinateur qui a perdu sa souris.
Léo rêve d'une vie qui ne clopine pas.
Il veut toutes ses pattes à griffes pour encore grimper
sur ce chemin d'arbres qui le portait au ciel.
Mais l'arbre a trébuché sur l’automne, il est chauve et ses bras ont froid.
Blotti dans le jardin, il attend le soleil.
L’arbre, Léo et moi, ensemble attendons les piaillements de l’été.
 
Demain Léo sera opéré encore une fois.
Mon infirme, mon trois pattes, n'en sait rien
Couché sur son coussin, il rêve du temps où il sera un homme.
Son impatience n'y peut rien et la mue sera longue.
Quand il sera homme, je serai son chat.
Nous aurons une île peuplée d'arbres à croquettes, de cannes pour vieux boiteux
Et aussi des amandes de Jouvence.
Alors, tous deux, encore nous pourrons courir.
 
Mais j'ai perdu le rire.
Je me regarde dans les yeux pour y voir l’hiver.
Je suis triste à me jeter du haut de mon âge, tête la première dans le premier rêve venu.
Parfois, je trempe ma plume dans le marc de café, l'avenir y est d’encre bleue, les mots y font la ronde.
Je n'ai plus peur d’Halloween, les sorcières sont devenues mes amies.
Quand on me dit "du balai", moi je pense voyage.
Mais personne ne nous a écrit et le ciel nous manque.

Léo, mon chat, m’interroge

Voir les commentaires

Si tu savais

4 Janvier 2017, 13:59pm

Publié par Cheval fou (Sananès)

Si tu savais comme j’aime la vie
je ne suis pas triste
je vis d’humour et de rire
mais si tu savais comme le monde me fait mal

si tu savais l’inventaire de mes amours
et tout ce que je peux aimer, boire, embrasser d’un simple regard

Si tu savais l’inventaire de mes craintes
le frisson de mes peurs

Si tu savais mon bonheur
J’ai un chat et des fleurs
un soleil posé sur la mer et une fenêtre ouverte.
Si tu savais…

Si parfois j’ai peur
c’est pour ceux qui resteront habiter ce futur de pouvoir
de famine, de djihad et d’argent
sans abeilles, sans rêves

Si tu savais comme j’aime la vie
les enfants, les coquelicots, les moineaux

Si parfois j’ai si mal
c’est pour ceux qui, chaque jour, ont peur du lendemain.

Si tu savais comme j’aime le bonheur et la vie
Quand je partage le rire et la douleur
c’est qu’à ma façon, j’appelle un monde meilleur
je ne demande que du pain et du rêve sur chaque table.

JMS

Voir les commentaires

Avec le temps

2 Janvier 2017, 14:26pm

Publié par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Passent les ans et les chansons
Dans la ritournelle des mémoires
Et encore, encore je suis là
À scruter ce miroir sans tain
Où s'embusque mon  passé
Je me cherche
Encore je suis là
En quête d'anciennes lumières
Pauvre de désespérance
Riche de mon espérance
En ce temps millésimé
Où réside mon vieux corps
Qui traîne encore
Sur un chemin d'amour et de vie
En cette maison patrie 
Où habitent ma conscience et ma langue.
 
jms2/01/2017

Voir les commentaires

Voeux 2017

1 Janvier 2017, 12:25pm

Publié par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

 

J'écris des mots où je me retrouve,
j'écris des contes où je me cherche
et des poèmes où je laisse mon cœur.
Je jette le mot vers les sommets de l'invisible,
je suis une pensée fragile flottant dans le naufrage,
un cri perdu à la recherche d'une oreille, un enfant qui sait :
les paroles, trop haut jetées, souvent ne sont que des mots en l'air.  
Je suis celui qui cherche les portes du rêve
quand partout la rumeur susurre :
"Cherche le bonheur dans ta cage et ne regarde pas trop loin,
ne regarde plus ailleurs".
Je ne suis qu'un petit homme perdu dans l'enfermement des possibles,
qui se heurte aux couteaux froids de l'indifférence
et d'un aveuglement sucré où l'inconscience s'attarde.
Partout le monde se fait mur.
Qui ouvrira des portes si plus personne, ici, ne sait qu'il est frère de toute vie ?
Je suis l'enfant qui comprend que trop souvent les têtes adultes
deviennent trop petites pour être peuplées de rêves.
En cette année qui vient encore, je veux être un enfant qui croit à l’espérance,
cette utopie qui fait que le monde est encore vivable.
En cette Nouvelle Année 2017,
je vous souhaite l'enfance perpétuelle
et des rêves plus grands que les mirages,
des rires à partager et un destin à hauteur d'âme.
Je vous souhaite des trop-pleins d'amour
à en réparer la fraternité.
 Je vous souhaite l'amour et le soleil.

JMS le premier janvier 2017

Voir les commentaires

Voeux de Noël 2016

21 Décembre 2016, 23:15pm

Publié par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Voeux de Noël 2016

Voir les commentaires

JMS Jeunesse "Chez Chemins de Plume"

18 Décembre 2016, 22:19pm

Publié par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

À l'occasion des Fêtes de Fin d'Année
les Éditions Chemins de Plume
proposent 3 livres-CD pour la Jeunesse

au prix exceptionnel de 15 Euros les trois
frais de port compris.

Pour commander :
par mail à : cheminsdeplume@yahoo.fr
ou sur le blog des Éditions Chemins de Plume :
cliquez sur commander (bouton Paypal ou CB)

(Dédicaces sur demande)

***

- Le Père Noël, l'Ogre et la Licorne
- Et moi, sais-tu qui je suis ? dit Automne.
Je suis Automne et tu ne connais rien de mes pouvoirs,
les arbres et les prairies je les transforme en si petites graines
qu'un enfant pourrait porter une forêt dans une seule main !
Ainsi je prépare la vie de tout ce qui pousse sur terre
.

***

L'Enfant Trèfle

Qu'ai je fait pour te mériter, demanda-t-il à son étoile ?
Souriante, elle répondit : Tu es venu à moi sans oublier d'être toi,
tu as marché dans la forêt sans rien écraser, sans rien piétiner, ni tuer,
te souvenant que tu étais un enfant trèfle.
C'est à cela que l'on juge si les fils d'Univers méritent leur destin

***

Dompteur d'Étoiles

biographie imaginaire du peintre Slobodan
Une plume et un pinceau.
Un poète et un peintre loin du fracas des villes.
Un conte pour réapprendre à rêver

***

Voir extraits des livres ci-dessous

Voir les commentaires

Librairie Les Mots du Monde - Nice

16 Décembre 2016, 17:40pm

Publié par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Le samedi 17 décembre à partir de 16 h 30, je serai à la Librairie Les Mots du Monde, 5, rue Vernier à Nice (04 22 09 32 20),  pour la présentation des livres jeunesse des Editions Chemins de Plume. J'y dédicacerai mes livres pour enfants. Au plaisir de vous voir.

 

Voir les commentaires

Les aphorismes de Léo mon chat

11 Décembre 2016, 23:19pm

Publié par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Comme dit Léo :
"Si la vie était sérieuse jamais on ne la quitterait
 on l’épouserait pour toujours"

jms

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>