Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CHEVAL FOU - (Jean-Michel Sananès)

Nimrod Prix Max Jacob

17 Mai 2015, 16:49pm

Publié par Cheval fou (Sananes)

JE SUIS LA DERNIÈRE FIGURE DE L’HOMME
 
Je dirai un jour prochain la haute magie des maisons de terre
Je dirai leur charme naturel
Je dirai leur climat
Je dirai leur douceur de rosée
Je dirai la grande rosace
Et sa fraîcheur termitière
Je dirai la région divine en elles
 
ni poux
ni belles
ni poubelles
ne vicient
l’air
du bon dieu

Car des bondieuseries occupent nos têtes
Mais le paysage n’en a cure
Il n’est même pas païen
Il n’est même pas chrétien
Et pas même musulman
Il est infini à la mesure
De l’amour qui nous consume

Vivre savamment
Mourir avec le sourire
Quelle rime triste
J’éclaterai ma tête contre leurs bons mots
Eux qui m’ont dépouillé de tout espoir
De toute quête
De toute métaphore

La poussière l’océan les étoiles
Ulysse Aladin Niels
Les rivages les côtes l’horizon me sont refusés à jamais
On ne me dira même pas Juif errant
Ni coolie indien ni sale Chinois
Je suis la dernière figure de l’homme
Je suis le trépassé de Lampedusa
Je suis le fusillé de Ceuta et de Melilla
Je suis le naufragé de Gibraltar de Malte de Sicile
Je suis le vendeur à la sauvette de Rome de Venise
De New York et du Trocadéro
 
Je suis la manière noire de Vienne
 
Je
suis
la
der
nière
fig
ure
de
l’hom
me
 

 in  Babel, Babylone, Obsidiane, 2010  (Prix Max Jacob, 2011)

Pour ceux qui ne le connaissent pas, à découvrir

 

Voir les commentaires

Je suis fatigué

17 Mai 2015, 16:44pm

Publié par Cheval fou (Sananes)

Je suis fatigué
de ces religions qui gèrent le crime et la mort
quand il leur faudrait enseigner le pardon
la raison et nous apprendre à vivre

Je suis fatigué de ces déments
qui massacrent le patrimoine de l’humanité
quand il leur faudrait planter le blé

Je suis fatigué par tous ces Présidents
spécialisés en gestion de statuquos

Je suis fatigué d’entendre des philosophes
promus Pères la Défaite

Je suis fatigué quand tous ces marchands d’excuses
disent que l’on ne peut plus changer le monde

Je suis fatigué d’écouter tous les émasculés de l’espoir
clamer qu’il nous faut attendre demain

Je fatigué devant les prophètes du capitalisme
jamais rassasiés de se goinfrer
qui demandent toujours plus et plus
et donnent de moins en moins

Je suis fatigué de la résignation
de ceux qui mangent leur restes

Je suis fatigué de ces politiciens du fric
insatisfaits de savoir qu’ailleurs
on saigne mieux le bétail

Je suis fatigué de voir tant de moutons
s’entasser dans les urnes de la peur

Je suis fatigué d’attendre
que le rêve revienne
pendant les rebelles enterrent l’Utopie et l'Amour.

JMS

Voir les commentaires