Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CHEVAL FOU - (Jean-Michel Sananès)

"5è Horizon" - BD de J.M. Sananès - Illustrations Slobodan

29 Novembre 2013, 17:35pm

Publié par Cheval fou (Sananes)

"5è Horizon" - BD de J.M. Sananès - Illustrations Slobodan
"5è Horizon" - BD de J.M. Sananès - Illustrations Slobodan

Voir les commentaires

Retour sur mon blog pour un petit coup de gueule

15 Novembre 2013, 22:05pm

Publié par Cheval fou (Sananes)

Minute dérape sur une peau de banane !

Non, ce n’est pas seulement Madame Taubira que Minute a insultée, ou simplement moi qui me suis senti offensé, mais la France que j’aime et tous ceux qui ont construit une morale républicaine, et cela, même si depuis un certain temps une partie des ténors de l’opposition prend ses distances avec nos valeurs.

Oui, Minute, le journal des indigents de la conscience, a fait plus fort que d’habitude.

Et oui, les héritiers du pétainisme souffrent quand une personne de couleur, ou quelque autre mécréant, porte trop haut l’intelligence et la conscience.

Quand l’intelligence fait de l’ombre à la médiocrité, la caricature se met à hauteur de son idéologie, et comme d’habitude, le discours de l’extrême droite est un peu "nazillard".

Mais comment s’étonner d’une telle haine quand l’opposition joue la surenchère, courtise et encense le vieux pétainisme ; quand une télé de propagande, assujettie au pouvoir économique, lance son venin et que, soir et matin, elle brouille le message. Il y a quelques temps, j’entendais un de ses journalistes affirmer que les employés devraient travailler gratuitement pour sauver les entreprises françaises, et d’autres comparses vanter ce modèle allemand où l’on peut travailler pour quelques Euros de l’heure. À les entendre, nous les salariés, devrions habiter la rue et chaque jour aller dire "merci patron". Si le rêve de la droite française c’est cela, il serait fou de ne pas écouter les sirènes de l’extrémisme et d’aller mariner ou staliniser de droite à gauche.

Qui donc parlera des salaires confiscatoires des patrons de la haute finance*, ceux-là mêmes qui trouvent que payer leurs employés est une si grande douleur qu’il convient de la traiter par la déportation du travail, la dissimulation, l’exonération, l’exil fiscal et la captation massive des subventions publiques.

Qui donc parlera du carcan idéologique d’un libéralisme au service des multinationales, avec ses centrales de corruption qu’à Bruxelles on appelle lobbies… Lobbies de l’agroalimentaire, des tabacs, de la chimie, de la pharmacologie, du pétrole.

Je n’oublie pas que 10 % des français reçoivent 3,7 % des richesses annuelles de leur pays quand 10 % des plus riches disposent de 24,1 %. Je n’oublie pas non plus que des salariés ou des sans-emploi habitent des cartons.

Qui donc nous parlera de ces vérités pourrissantes que l’on masque par la mise en avant de faux problèmes ayant pour visées de corrompre les jugements.

Chaque jour, je vis comme une injure personnelle tous ces quolibets et pamphlets, et l’argent noir du pétrole qui finance l’intégrisme. Chaque jour sur le Net, je vois la haine déversée à flots contre les 50% des Français qui n’ont pas voté pour ceux qui, des décennies durant, ont mis à sac l’économie nationale, offrant nos autoroutes, l’eau, l’électricité, les transports, l’énergie, et la richesse de la France à leurs amis.

Chaque jour je vois le déclin de la conscience et la surenchère démagogique gagner tous les camps. Si je trouve que toute délinquance mérite une réelle sanction, quand on applaudit à la destruction d’une caravane ou d’un appartement insalubre sans proposer de solution de relogement, j’ai l’impression que la décence traverse, pieds nus, une fosse à purin.

J’attends maintenant que chacun affirme que vivre dans la dignité et le respect est un droit non négociable. Il est temps qu’une France sans angélisme mais généreuse, réinvente le futur.

JMS - Vice-Président de Sos-Racisme

* Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/argent/2012/02/14/05010-20120214ARTFIG00654-les-remunerations-des-grands-patrons-repartent-a-la-hausse.php - La rémunération des dirigeants des 250 premières sociétés cotées à Paris - la rémunération totale moyenne d'un dirigeant du CAC 40 s'est élevée à 4,11 millions d'Euros en 2010 contre 3 millions en 2009.

Voir les commentaires