Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CHEVAL FOU - (Jean-Michel Sananès)

Bonnes Fêtes

24 Décembre 2009, 18:30pm

Publié par Cheval fou


47-bis-winternight-refait-tif-carre-couleur-2.jpg

Noël est là 2010

Voir les commentaires

Aube Fantasque

23 Décembre 2009, 16:24pm

Publié par Cheval fou (Sananès)

Aube Fantasque

C’était un temps, un de ces temps où les nuages affrontent le soleil, où la larme et le rire s’affrontent dans un terrible face à face.

C’était un temps où le proche semble trop lointain, où le noir profil du lointain semble encore trop proche.
C’était un de ces temps où la famille Rabajoie rencontra la famille Rabatristesse.

Piètr, enfant innocent, demanda :
– Ben quoi ?
Mais le Hérisson-des-Mémoires faisait des pieds de nez au Rossignol-du-Souvenir, tout comme Piètr en faisait parfois à l’instituteur dans la cour de l’école.
Rossignol-du-Souvenir, en personne, répondit à l’insolence par une “patte à bec”, comme on dit dans famille Ornithorynque : quand la patte est lourde, la douleur est bien plus cuisante que l’offense.

– Ben quoi ? répéta Piètr.

Une voix immature s’empressa d’affirmer :
– La guerre est déclarée ! Nous avons dû envoyer deux escouades de poètes et deux peintres lourds pour défendre le rêve.

Nous étions en recul sur la frontière du jour, le goût de la barbe à papa s’était fait ténu et, déjà, des bruits de cafetières orgueilleuses fracassaient l’aurore.

Comme le dit souvent mon dentiste quand il joue de la tenaille : l’horreur s’installait.
La tenaille, ce bipède de métal infâme tenaillait, cisaillait, torturait le boyau que la peur habitait.

"Devrais-je, moi aussi, sortir, quitter le rêve, me pomponner en nuage rose, m’habiller en Valet de cœur pour affronter l’As de Trèfle sur son terrain ?" dit alors le Vieux rêveur qui habite les.consciences.

Klaxon fou dans le tohu-bohu du rêve, Piètr tira alors Vieux Rêveur de sa réflexion. Enfant insupportable et exigeant comme la raison, il coupa net la petite voix pour demander :
– Lourds, lourds comment ?... je veux dire… les peintres ?
La petite voix immature qui semblait appartenir à une belette se sentit en droit et en devoir d’expliquer :
– Lourds comme deux Chagall et un Slobodan, bref, que de la grosse artillerie !
L’enfant en tira un sourire satisfait.

C’est alors qu’arriva l’Empereur Invalide, cheveux, comme il se doit, en bataille, et trois fausses notes autour du cou :
– J’ai, à l’instant, perdu dix étoiles et deux rêves, là, dans ce chaos. Le jour arrive dans une odeur de pain grillé.

Philosophe, Hérisson-des-Mémoires grommela :
– La vie, c’est comme ça ! Quand j’étais rossignol, moi aussi, je jouais à être léger, léger comme le vent et même si je ne savais pas voler, je rêvais haut. Et pourtant... l’usure du temps a rogné mes ailes. J’avais alors des valises de rêves dans chaque plume…
Le vieil Empereur Invalide trouva ces confidences inadéquates. Il sonna du cor de chasse juste avant d’affirmer :
– L’issue de la bataille est incertaine, nous reculons sur tous les fronts.

Un grincement terrible, celui d’un volet qui pleure, déchira les travers de l’incertain. Triomphant, le soleil traversa le champ de rêves. Sur crête de songe, la nuit s’éclipsait. Le quotidien arrivait.
Une voix mature affirma :
– Debout, le petit déjeuner est servi !

  "Aube Fantasque Autobiographie d'un vieux rêveur - Texte et Illustrations de J.M. Sananès - Éditions Chemins de Plume - 12 €

 

Voir les commentaires

catedition.over-blog.fr.

22 Décembre 2009, 18:33pm

Publié par Cheval fou

Catedition    
17-bis--licorne-fond-nuit-etoiles-jpg.jpgcatedition.over-blog.fr.

J’ai le plaisir de vous annoncer la naissance de mon nouveau blog, catedition.over-blog.fr. Ce blog Jeunesse se veut un îlot d’utopie loin du cynisme et des bruits de la ville, loin de ceux qui veulent posséder le monde, loin de ceux qui collectionnent les beautés de chair, d’or et de diamant. Il est destiné à accueillir ce qu’il me reste d’enfance, du pays des fées et des  magies cachées dans l’œil de mon chat. Il affirme haut et fort que l’amour est plus puissant que la violence.

Dessin jms


Voir les commentaires

La pierre bleue

20 Décembre 2009, 12:19pm

Publié par Cheval fou (Sananès)

Les rires anciens, les récréations
les enfants, le vieux maître d’école

les moineaux du jardin

Se souvenir
de la pierre bleue
 
La tablée du matin et grand-mère
les confitures et le sourire au bout des doigts
maman et son "dépêche-toi, tu vas être en retard"
papa qui va travailler

le regard de grand père au soir de Noël,

Se souvenir du caillou étoilé,
des chemins et de la brillance des yeux
 
Contre l’adversité
brandir  la pierre noire des mémoires
ouvrir le cristal du rêve
marcher vers l’avenir
ne jamais oublier les odeurs, le précieux
la pierre bleue, les cailloux étoilés du chemin
Garder le  brillant aux yeux

 
 Une étoile enfouie dans le passé
 bâtir l’espoir pour ceux qui viennent.
 
JMS - In : "Derniers délires avant inventaire" - Editions Chemins de Plume - 12 Euros

Voir les commentaires

Je rêve !

19 Décembre 2009, 17:02pm

Publié par Cheval fou (Sananès)

Je rêve…

Nice - jour de neige

Nice sur banquise ?

et pourquoi pas des bonshommes de neige… !

Bonhomme-de-neige.jpg

ou des schtroumfs dans le jardin ?

des stroumphs dans le jardin - gd

Pourquoi pas un Père Noël ?

J’en perds mon latin, mon hébreu, mon chinois

Je perds le Sud,

le Nord me mange

je suis complètement givré

mais je garderai la tête froide

et le sang chaud

Où est donc le Père Noël ?

JMS

Voir les commentaires

Père Noël arrive !

12 Décembre 2009, 17:47pm

Publié par Cheval fou (Sananès)

couv-pere-noel-definitif.jpg

 

"Le Père Noël, l’Ogre et la Licorne" - (illustré couleur par JMS) - Un conte de Jean-Michel Sananes - Editions Chemins de Plume - Petite collection - 8 € - (avec CD 10 €)

Voir les commentaires

Je dis non !

8 Décembre 2009, 21:31pm

Publié par Cheval fou

J’ai été récemment excédé par la violence et le racisme de certains et par l’écoute complice d'autres qui, sous prétexte de politiquement correct, pratiquent la politique du silence.

Je dis non !

 

***

Je dis non

aux faux marchands de culture, aux diffuseurs ou propulseurs de fientes qui se disent grands libraires ou grands disquaires mais qui refusent les poètes vivants dans leurs rayons, et qui pour du fric, vendent de la haine et des projets de mort en livres ou en Cd.

Je dis non aux peuples de la haine et de la bêtise.

 

Je dis non

aux donneurs de leçons qui montent au créneau quand un politicien parle d'endiguer la violence des banlieues mais qui applaudissent quand Oum Kalsoum hulule sur disque ses "edbah, edbah, edbah", soit "égorge, égorge, égorge" !

 

Je dis non

à ceux qui parlent de liberté d’expression et encensent un rap guerrier et incendiaire.

 

La poésie n’est plus la même dites-vous ? Mais quand Le groupe Sniper chante ce type d'horreur :

*"Frère, je lance un appel, on est là pour tous les niquer

   La France aux français, tant qu' j'y serai, ça sera impossible.

   Leur laisser des traces et de séquelles avant de crever.

   Faut leur en faire baver, v' là la seule chose qu'ils ont méritée.
   T'façons j'ai plus rien à perdre, j'aimerais les faire pendre.

   Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir".

Je dis non !

 

Quand avec du sang et des appels au meurtre on fait des disques d’or

Quand avec de la haine on fait du fric

Je dis non !

 

Les barbares, fanatisme en tête et couteau dans la poche succèderont-ils aux Barbara, Brel, Brassens et autres Léo Ferré ?!

 

Quand le fric est référence, le fascisme forge de nouvelles armes.

 

Partout le silence est grand et vous avez le cri sélectif…

 

Le droit à l’expression me direz-vous ? Mais si je chantais :

"Afrique, Afrique ma vieille putain

  tu vends ton shit, tu vends tes filles sur nos trottoirs"

Tout le monde hurlerait !

Et je dis que tous hurleraient à raison !

 

Mais vous avez le cri sélectif…

 

Je ne dis pas "que font-ils là ?"

Je ne dis pas "tous pourris !"

Mais je dis NON

Quand on oublie les valeurs essentielles

Quand on oublie que le respect tresse l’humanité

 

Je ne dis pas "tous pourris"

Mais

Où est donc la beauté, le respect, l’amour ?!

 

*Texte choisi parmi une quinzaine de textes sélectionnés par le député François-Michel  Gonnot  

Voir les commentaires

Ile Eniger

3 Décembre 2009, 11:24am

Publié par Cheval fou

Mon amour, entre silence et feu. Et les mots ajustés en misère mutique. Pour dire. Rien d'autre que ce souffle posé contre la porte par le vent. Lettre portée d'ici par l'oeil du soir penché plus bas. Lumière de fenêtre. Là-bas. Quelque chose qui éclaire. Un carreau traversé par les flammes. Pas de bruit. Que les cercles d'aubiers mouillés. Lente maturation. Que la forêt si grande qu'elle brûle. Rien ne s'écrit. Que cet amour qui ne s'écrit pas. Rouge, qu'on voit de loin.

Ile Eniger - Un cahier ordinaire

Voir les commentaires

Encre Tendre

1 Décembre 2009, 20:44pm

Publié par Cheval fou (Sananès)

 

JMS - "Dernières nouvelles de mon chat" - Dessins Jms  - Editions Chemins de Plume - 12€

Voir les commentaires