Coup de gueule : Nuit et Brouillard

Publié le par Cheval fou

Le négationnisme, qui fait que l’islamisme en Angleterre est devenue une menace barbare, a obligé les autorités à mettre entre parenthèse l’enseignement de "la Shoah". Ce coup de couteau contre la liberté et le devoir démocratique, m’a tout autant choqué qu’un film de propagande palestinienne qui circule sur internet, où l'on voit, près de barbelés, de jeunes palestiniens mimer des photos connues de camps de concentration. Cel faisant, on tente de faire oublier que les enfants et les hommes qu’ils ont mimés, eux ne posaient pas, qu’ils n’avaient pas la possibilité de se déplacer sur une région vaste comme la Seine-Saint-Denis et Paris,  que les internés de ces camps n’étaient pas en guerre avec qui que ce soit, qu’ils n’avaient pas envoyé 8000 roquettes sur l’Allemagne, qu’ils reconnaissaient à tous et même à leurs bourreaux le droit à la vie. On tente de nous faire oublier que leur religion, quand ils la pratiquait, ne demandait pas ce que réclame explicitement la chartre du Hamas : la mort des juifs où qu’ils soient dans le monde.

Les enfants de ces camps n’étaient pas des enfants soldats, ils ne mouraient pas près des lances missiles anéantis par des tirs répliques, ils ne mourraient pas parce que leurs aînés s’en servaient de bouclier humain, non, on les assassinait brutalement, on les brûlaient parfois encore vifs, simplement parce qu’une loi inhumaine qui ressemble à la charte du Hamas, décidait de la part de monde à assassiner et de la part de monde à mettre en esclavage. Cela  en raison de haines inculquées envers les juifs, les gitans, les handicapés, les homosexuels et les communistes ; une même haine que celle qu’enseigne certains intégrismes.

Pour ceux qui en douteraient, si ma religion est la laïcité républicaine intégrale,  je n’en revendique pas moins ma part de sang arabo-berbère. Je crois à la diversité et à la beauté des cultures qui intègrent la pleine dimension de l’autre.  Je crois que l’éducation peut grandir ou pervertir. Je crois que tout dictateur, religieux, militaire, quel que soit son titre ou son grade, s’il a fait tuer un seul homme est plus insignifiant que le plus petit des médecins, ou le plus petit des hommes qui a sauvé un seul homme. Je crois inconditionnellement que seule doit primer la conscience de l’homme libre, de l’homme libéré de toute servitude idéologique ou religieuse. L'homme doit se passer de tout but qui oublie la dimension de la vie, car toute chose fait partie du corps de la vie. Tout ce qui détruit est une atteinte à la conscience première.


Nuit et Brouillard Jean Ferrat (Paroles) 

Publié dans Coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
De la querelle de clocher, aux grandes guerres, la seule réponse sera l'amour. de soi-même pour accéder à l'amour des autres et biensur la conscience universelle,je trouve bien succint mon commentaire il y aurait tant à dire.... et ce "mime" est odieux. je voulais joindre la chanson de felix leclerc " quand les hommes vivront d'amour " mais pas possible.  de toute façon vous devez la connaitre. merci pour votre blog que j'apprécie. Gin
Répondre
C


L’ego culturel est souvent une barrière ou pire, c’est parfois la maison des haines.


Chaque culture devrait apprendre à vouloir aller plus loin que " quand les hommes vivront d'amour " et apprendre à vouloir à vivre d’amour dans l’urgence de l’instant,  pour
cesser d’être un système d’autosuffisance culturel et devenir un moteur de paix et d’espoir.


Amicalement,


Jms