Point d'interrogation, jamais final

Publié le

Laisser le silence délayer l'encre
Laisser la plume gémir sous l'arrête d'un cri
Traverser le jour ou s'arrêter
Vivre et le dire
Laisser le verbe pendu au gibet des non-dits
Utile inutile ?


Laisser mourir le papier
Au silence des yeux étrangers
Aux griffes de l'indifférence
Laisser le parchemin danser à la valse du feu
Épuiser l'air qu'on respire et l'encre qu'on expire
Le silence est-il plus complaisant que la parole ?


Je suis un architecte de l'ombre
Je mets mon âme en papier
Cri muet, pain laissé aux oiseaux
Écrire n'est-il pas un don aussi silencieux
Et gratuit que le pain laissé aux oiseaux ?
Utile inutile ?


Si les oiseaux se taisent
Doit-on condamner le moteur transparent
qui pousse la main et le geste ?


Si l'ange ne voit pas ses ailes,
ce n'est pas grave la valse continue.

 

JMS - In "Plus frère que frère" - Editions Chemins de Plume - 12 Euros

Publié dans Plus frère que frère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Je reviens encore le lire, et je me dis pourquoi me tais-je, je ne suis pas un oiseau.
Répondre
C


L’oiseau ne sait-il pas que la musique intérieure est peu audible de l’extérieur ? l’oiseau chante pour ouvrir le partage.








K
A propos du silence cette citation de W. Shakespear : "Le silence est l'interprète le plus éloquent ..."Beau poème comme d'habitude.Bonne fin de semiane.
Répondre
C

merci de ta visite -amicalement
jms


C
"architecte de l'ombre" tu mets nos coeurs en lumière par tes mots
Répondre
C

8h40 quel courage ! Merci de tes mots, je crois comme toi, que les poètes ont un même coeur


G
merci pour ce poème...Le silence permet aux mots de résonner et ce qui paraît inutile est parfois le plus nécessaire
Répondre
C

Le silence est un mot froissé, savoir l'entendre et le faire raisonner, est comme vous le dites si bien le plus nécessaire.
Merci de votre passage


I
Ouh là... c'est du haut vol !!! superbe JMS
Répondre
C

Merci Ile de ce compliment, je ne sais pas si je vole haut, mais je plane bien !