Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

informations

Salon du Livre de Mouans-Sartoux

Publié le par Cheval fou (Sananes)

Les Éditions Chemins de Plume seront présentes avec leurs auteurs

au Salon du Livre de Mouans-Sartoux les 7,8 et 9 octobre 2011.

  

Présentation des livres édités en 2011 :

 

Ile Eniger :  "Boomerang"

Geneviève de Ternant : "Notre Dame des Sept Douleurs"

Claude Artès : "L'essentiel... souvent nous échappe"

Maurice Lethurgez : "Car tout est à reconquérir"

Jean-Michel Sananès : "Juliette" (Tome 1 de vingt Siècles de Solitude)


***

Nous serons très heureux de vous rencontrez

Merci de vos visites

JMS

Publié dans Informations

Partager cet article
Repost0

Salon du livre de Thorame

Publié le par Cheval fou (Sananes)

Les 10 et 11 septembre 2011 en gare de Thorame-Haute (04)

Salon du Livre du Haut-Verdon

organisé par les  Chemins de Fer de Provence en l'honneur du

100ème anniversaire de la création du  "Train des Pignes"

Un livret avec textes et photos d'auteurs est édité à cette occasion  par l’association Colmars Notre Patrimoine

et le Salon du Rail des Chemins de Fer de Provence

Photos : Olivier Joseph - Textes : Francis Abrad, Ile Eniger, J.M. Sananès.

Prix du livret : 4 Euros

-J-ai-reve-une-gare-.jpg

Publié dans Informations

Partager cet article
Repost0

Exposition Slobodan

Publié le par Cheval fou (Sananes)

Invitation-expo-slobodan.jpg

Publié dans Informations

Partager cet article
Repost0

Salon du livre de Nice 2011

Publié le par Cheval fou (Sananes)

 Dans cette France où Éric Cantona et Laurent Blanc font plus d’audimat que Victor Hugo, dans ce monde où les médias orchestrent la gloire, les poètes sont et restent les précaires chroniques de la notoriété, des marginaux de salon qu’il convient de ne pas trop montrer ! Il serait temps que politiciens et responsables d'événements dits culturels, apprennent que le vivre ensemble passe par une valorisation de la culture commune qui fait le ciment d’une identité.

 

Il est temps que l’on sache que la coupe du monde de football et les débauches financières qui font les choux gras des médias ne sont pas la Culture mais de l’événementiel ! Dans deux mille ans Homère, Proust, les philosophes, les poètes et les grands écrivains seront encore là ! Si aux hit-parades des chaînes de télévision, les émules d’Homère, Proust et autres littéraires sont minoritaires et moins visibles que les Hooligans, la Jet-Set et autres dérives ou excès, ils n’en restent pas moins notre véritable Culture.

Je remercie donc la ville de Nice et tous ceux qui luttent contre désacralisation de la Culture ; les écrivains qui appellent à une réflexion distancée des contraintes du profit et du plaisir ; les organisateurs du Salon du Livre de Nice qui ont fait une place aux poètes en les recevant cette année sans ségrégation aux tables d’écrivains ; les lecteurs qui, par leur présence, justifient cette fête du livre.

 

Hors la joie de retrouver une grande partie de la famille des poètes de Nice et des lecteurs avec qui j’ai tissé de vraies amitiés aux cours de dix années du Salon Littéraire, il y eut également des rencontres émouvantes. Comme cette dame belge de santé fragile programmant ses vacances en fonction des dates du Salon du Livre et se demandant chaque fois si elle sera en état de revenir l’année d'après me parler de ses amis les bêtes en feuilletant mes nouveaux livres. Moments de désarroi aussi : la visite d’une amie chère, sœur en poésie, qui depuis une dizaine d’années se bat contre une maladie qui l'ampute de ses muscles et qui cette année, poussée dans un fauteuil roulant, a fait l’effort de venir nous dire qu’elle ne nous oublie pas. Puis la visite d’une vieille dame à qui je dédie le texte qui suit. Et bien d'autres encore. Contacts bouleversants et justifiant l’envie d’écrire et de dire que les mots ont un sens, que la poésie plus que jamais doit être une fraternité d’âme.

Je dis à tous mes lecteurs merci, car le partage du mot ne se fait pas que dans l’écriture, il se fait dans l’espace d’une compréhension réciproque. Merci, amis invisibles de partager ce que le poète a de plus fragile : l’intimité de ses mots, de la joie à la douleur.

Publié dans Informations

Partager cet article
Repost0

Anniversaire de l'Abolition de l'esclavage

Publié le par Cheval fou (Sananes)

AFFICHE-xp.jpg

Cie La Dégaine-Rêve :

Bruno Sananès - Ile Eniger - Manu Brun - JM Sananès

Publié dans Informations

Partager cet article
Repost0

Japon : Les pompiers et les hélicoptères

Publié le par Cheval fou (Sananès)

L'incendie à la centrale de Fukushima

vu par Natacha

bientôt 6 ans et l'univers qu'on lui lègue

 

incendie-a-la-centrale-de-Fukushima.jpg

Le commentaire de Natacha :

Il y a des secouristes qui viennent du monde entier

Ils ont des nacelles pour récupérer les gens

et ils ont des poches pour récupérer les jouets

Dans les sacs à dos il y a de la nourriture,

mais mon dessin n’est pas terminé, je ne l’ai pas encore colorié !

Publié dans Informations

Partager cet article
Repost0

Printemps de Poètes - 06 La Colle s/Loup

Publié le par Cheval fou

Printemps des Poètes - 06 La Colle s/ Loup
organisé par :

la revue littéraire "La Voix des Autres" et le collectif DANGER POÉSIE

en partenariat avec la Mairie de La Colle s/Loup
Samedi 19 mars 2011 (de 14h à 23h30)

 


Avec : le poète genevois Albert Anor, invité d'honneur, entouré de nombreux poètes et diseurs parmi lesquels : Ile Eniger, Brigitte Broc, Cristina Castello, Patricia Dao, Lise Tsitsirides, Odile Gattini, Françoise Deleuze, Angélique Aveillan, Jean-Michel Sananès, Gilbert Casula, Roger Lecomte, Dom Corrieras, Pierre-Jean Blazy et ses amis de l'association Les Mots d'Azur, Alain Carré, Fabien Tomatis, Patrick Emery, Gilbert Musielak, CE Andersen (Invité d'honneur 2010) et sous réserve, le poète kabyle Kader Rabia

 

À  partir de 14h, des éditeurs : Chemin de Plumes, Tipaza , Oxybias, Les Voleurs de Feu, Glasplatcha, Manoirantes... présenteront leurs auteurs sur la grand'place du village.

Des interventions poétiques et musicales, des lectures et performances donneront le rythme à cette manifestation.

 

À 19h, les participants se réuniront autour d'un plat provençal

(pour y participer s'inscrire au stand de DANGER POESIE ou réserver à voixdesautres@wanadoo.fr)

 

À 20h30: La Colle s/ Loup fêtera follement ce Printemps des Poètes dans la belle salle municipale de "La Paillère": poètes, conteurs, slameurs, chanteurs, musiciens et comédiens allumeront un grand feu de voix et de mots et feront entrer dans leurs danses inspirées l'esprit de la vie et de la poésie. Cette année seront interprétés des extraits de spectacles, de récitals poétiques et de tours de chants. Un grand jeu poétique improvisé réunira le public et tous les acteurs de cette soirée imaginée par André Chenet.

 

Pour cette occasion, La galerie d'Art Le TransArtcafé (Antibes) exposera de grandes compositions sur toiles de Frederic Voilley, un grand artiste visionnaire de notre temps.

Publié dans Informations

Partager cet article
Repost0

À mes amis connus et inconnus

Publié le par Cheval fou

À mes amis lecteurs, amis de la poésie, amis connus et inconnus

À mes amis blogueurs, qui ont déposé des commentaires sur mes articles,

mille excuses pour mon absence de réponses

Les impératifs du quotidien…

une vieille maman qui perd ses repères et les conséquences qui en découlent

Voilà, tout est dit, j’ai eu la tête ailleurs et le temps trop court

Un trop plein d’ailleurs m’a tenu éloigné de mon blog

Merci de vos visites

jms

Publié dans Informations

Partager cet article
Repost0

Mes vœux citoyens

Publié le par Cheval fou

 

2O11

À mes amis de SOS Racisme

 et à tous les quêteurs de Paix

Voeux SOS 2011. bis

© dessin jms

Publié dans Informations

Partager cet article
Repost0

Conférence de Maurice Lethurgez

Publié le par Cheval fou

 Remerciements

à Maurice Lethurgez et à Victor Varjac pour leurs lectures.

 

Il est si rare que nos proches et parfois même que nos lecteurs sachent ouvrir les mots. La traversée d’un texte se fait comme une navigation, à la godille, sans boussole, sans connaître le sens et la direction que l’auteur veut lui donner. Chaque texte est une route dont il faut trouver  l’étoile. Ils sont rares ceux qui trouvent ce que porte l’ombre des mots. Pourtant, l’ombre en dit souvent plus que la lumière. Le poète conférencier Maurice Lethurgez sait débusquer l’essentiel, il en a été de même pour les lectures de Victor Varjac. Ce qui fait l’homme, c’est son aptitude à se reconnaître en ses semblables, quel que soit le poids et la taille de leurs mémoires. Trop de lecteurs ne sont que des passants. Maurice Lethurgez, dans sa conférence a pisté un de mes chemins d’écriture essentiel : la mémoire. Avec Victor Varjac tous deux en ont trouvé la musique. Sans mémoire, nous ne sommes rien car, consciente ou inconsciente, la mémoire est le ventre de toutes les cultures, de tous les savoirs, et aussi le point de départ de tous les futurs, elle est la structure des peuples et des espèces.

Merci à vous, Maurice et Victor de votre amitié.

Merci au comédien Alain Baudemont d’avoir participé lors de la première de cette conférence à la Bibliothèque Nucéra en juin 2010

Merci aux amis de la poésie et à mes amis qui, ce samedi, ont affronté le froid et la pluie pour être à nos côtés.

Jean-Michel Sananès

Publié dans Informations

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>