T’appelles-tu mon fils, ma fille, ou l’enfant ?

Publié le par Cheval fou (Sananès)

Toi qui es venu au pays des hommes

Toi qui es venu dans ce coin d’univers

Où les puissants vendent l’atome et le ciel

Accaparent le monde et oublient d’être hommes

 

T’appelles-tu mon fils, ma fille, ou l’enfant ?

Toi qui es venu sur une terre captive du goudron

 

Longtemps que j'attends ici, dans la déchirure des rêves

Je n’étais venu que pour dire

Le bruit de l’aile à l’envolée des oiseaux

Et la musique du jour quand l’espoir se lève

 

T’appelles-tu Luc, Natacha ou Lucie ?

 

Longtemps déjà que je vous attends

Dans ce pays sans ciel où l’avidité foudroie l’avenir

Où le ciel se négocie, où l’argent vaut l’enfer

 

T’appelles-tu l’enfant ?

 

Loin du goudron et du fracas des guerres

J’étais venu dire la beauté et l’amour

Dire, loin du goudron et du fracas des guerres

 

Prends mon cœur

Pour essuyer tes larmes

Prends ma main

Pour aller plus loin

 

T’appelles-tu mon fils ?

Dans ce capharnaüm des richesses

Où les sans terre crèvent de faim

 

T’appelles-tu ma fille ?

Dans ce monde où l’ambition remplace l’amour

 

T’appelles-tu l’enfant ?

Sur cette terre où les puissants oublient d’être hommes

 

Qui que tu sois, toi qui es fait de chair et de sang

Que tu sois d’âge ou de jeunesse

Loin du goudron et du fracas des guerres

Je voulais te dire

Le sentier de mes rêves

Le chemin de mes larmes

La route de l’avenir

 

T’appelles-tu Luc, Natacha ou Lucie ?

T’appelles-tu mon fils, ma fille, ou l’enfant ?

 

Je ne suis qu’un vieil enfant

Qui ne retrouve plus le chemin.

JMS - "Et leurs enfants pareils aux miens"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> <br /> une vieille chanson me reviens<br /> <br /> <br /> "prends ma main carje suis étranger ici<br /> <br /> <br /> perdu dans le pays bleu<br /> <br /> <br /> ............<br /> <br /> <br /> et nous irons plus loin que..<br /> <br /> <br /> là je ne sais plus<br /> <br /> <br /> mais c'est une belle chanson<br /> <br /> <br /> qui parle d'amour et d'étrangers<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> c'est magnifique, juste le dire, nombreux sont ceux qui devraient lire<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Une denrée rare, l’amour. Mais tu as raison, il faut le cultiver encore et encore. Puis fermer les yeux quelques secondes et les<br /> rouvrir derrière les frasques du monde.<br /> <br /> <br /> Nous sommes matière et substance. Peut-être arriverons-nous à nous suffire de l’exclamation qui rayonne de notre<br /> nature.<br /> <br /> <br /> Et si ce n’est pas le cas. Alors rêvons pour que l’amour ne devienne pas un chantage.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre