Pablo Neruda

Publié le par Cheval fou

(À mes amis d'Orient et d'ici,

à tous les enfants de l'ombre et à ceux qui habitent la crainte des lendemains,

ce texte de Pablo, toujours aussi actuel et cette espérance toujours aussi nécessaire)

*

Je veux vivre dans un pays où il n'y a pas d'excommuniés.
Je veux vivre dans un monde où les êtres seront seulement humains,

sans autres titres que celui-ci,

sans être obsédés par une règle, par un mot, par une étiquette.
Je veux qu'on puisse entrer dans toutes les églises, dans toutes les imprimeries.
Je veux qu'on n'attende plus jamais personne à la porte d'un hôtel de ville

 pour l'arrêter, pour l'expulser.
Je veux que tous entrent et sortent en souriant de la mairie.
Je ne veux plus que quiconque fuie en gondole,

que quiconque soit poursuivi par des motos.
Je veux que l'immense majorité, la seule majorité : tout le monde,

puisse parler, lire, écouter, s'épanouir.


Pablo Neruda

Publié dans Ils disent

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J


VIVRE


oui simplement VIVRE



Répondre