Mon oiseau

Publié le par Cheval fou (Sananès)

 Je n’étais rien

Et ils m’ont appelé "oiseau"

 

J’ai été moineau

Et ils m’ont apprivoisé

 

Autour de mes rêves

ils ont mis leurs idées.

Avec les morceaux de ma liberté cassée,

une cage,

ils ont dressé.

 

Et toi ?

Toi, petite,

tu n’étais rien,

Ils t’ont appelée "fille",

Ils t’ont donné une couleur et des mots

pour balafrer l’incognito

 

Le mot est un traître

qui dénonce la chose et le geste

pour l’assujettir à leurs fantasmes

quand ils manient l’impératif.

Et comme ils m’ont coupé les ailes,

ma fille,

si tu n’y prends pas garde,

ils te donneront des idées barbelées

de tabous, de devoirs et d’horaires

 

Peut-être te rappelleras-tu alors

le temps où tu n’étais rien

et où tu aimais tout le monde.

JMS - In "Cheval fou - D'amour et de colère" - Editions Chemins de Plume - 12 Euros

Publié dans Cheval fou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Je le connais et l'aime ce texte mais il revêt aujourd'hui plus de tristesse encore car le temps a beau avancer, les hommes eux  semblent  ne pas AVANCER !


Répondre
C


Les hommes eux  semblent  ne pas AVANCER ! dis-tu


je crois qu’une telle régression était inimaginable il y a seulement 20 ans, un siècle pour les plus jeunes hier pour moi .


bisou



L

A cette heure je pense aux femmes que l'on fouette parce qu'elles osent porter le pantalon


Répondre
C


Réponse tardive Mille excuses je travaille à la finalisation d’un livre CD et petits problèmes Il importe de
rappeler que la vie c'est d'être et de ne pas vivre en fonction des tabous dressés par d’autres


Amitiés,


Jms



J

"des idées barbelés"
quelle image terrible
garder en soi la Révolte
contre tout ce qui opprime
la garder comme une fleur précieuse
toujours
amicalement


Répondre
C


Réponse tardive Mille excuses je travaille à la finalisation d’un livre CD et petits problèmes"des idées
barbelés"
Eh oui, garder en soi la Révolte, faire que la fleur précieuse triomphe des barbelés
Amitiés


jms



G

J'aime beaucoup ce poème..C'est vrai, si l'on ny prend garde, on se retrouve avec "des idées barbelées" et l'on croit que la vie c'est ça...Il importe de rappeler que la vie c'est d'être
libre..Merci !


Répondre
C


Réponse tardive Mille excuses je travaille à la finalisation d’un livre CD et petits problèmes Il importe de
rappeler que la vie c'est d'être et de ne pas vivre en fonction des tabous dressés par d’autres


Amitiés,


jms