L’arbre de mon jardin

Publié le par Cheval fou (Sananès)

 

 

maison-d-oiseaux-contrastee.jpg

Ses mains avides de ciel
je l’entends pleurer
l’arbre de mon jardin.


Je l’entends

brasser des mots bruissants de joie

bras ouverts aux oiseaux

 

il-compagnonait--avec-chien---oiseaux.jpg

Je l’entends ce frère pacifique
qui d’hiver en printemps
compagnonnait l’enfance des hommes
et, en transparente affection, embrassait
les amoureux les chiens et les oiseaux.


Frère pacifique
j’entends trembler les porteurs de ciel.
La ville est en guerre
on désarbre, on arrache, on désâme
on rentabilise l’espace.

Sans-l-arbre-pigeons-deplaces.jpg

Mon arbre n’est plus.
Seul reste l’espace silencieux du regard
une nostalgie orpheline
perdue dans l’enfance des arbres
et les billions de regards que l’homme efface.

JMS

Photos PB

 

 

Publié dans JMS - A paraître

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> plus qu'un bel hommage, les mots qu'il fallait pour parler aux arbres. Merci de l'avoir fait avec talent. Amitiés<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci de ce passage Robert, la vie que l’on ignore, celle que l’on détruit en toute inconscience me désole.<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> Jms<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Il y a dans l'arbre comme pour l'humain les racines et elles sont presque immortelles.<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Pourtant, j'ai peur.... l'homme a une telle aptitude à détruire que rien ne me parait certain dans univers où l’homme envisage allègrement de passer les 20 milliards d’utilisateurs, de<br /> consommateurs et de pollueurs-prédateurs<br /> <br /> <br /> Amicalement,<br /> <br /> <br /> jms<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> un arbre qui disparaît et l'espace vide qu'il laisse nous emplit de son absence<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Oui, Gazou, tous deux savons que les arbres sont frères de la vie<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> jms<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> beau partage!<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Encore merci pour l’exotisme que l’on trouve sur votre blog<br /> <br /> <br /> Amicalement,<br /> <br /> <br /> jms<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Je te lis souvent les mains avides de mots, d'essentiel<br /> <br /> <br /> "les mains avides de ciel"<br /> <br /> <br /> texte qui fait mouche et me touche au plus profond<br /> <br /> <br /> texte qui en dit long sur la force du regard<br /> <br /> <br /> le tien est de ceux-là<br /> <br /> <br /> très beau<br /> <br /> <br /> JLG<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci de ce message, j’aime beaucoup votre blog. Si vous le permettez je ferai un lien avec "Les Sans ciel"<br /> <br /> <br /> Amicalement,<br /> <br /> <br /> jms<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No.8- THÉORÈME LET IT BE. -SEUL APPUI VALABLE DE LA VIE.<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci de votre visite votre blog est très interessant<br /> <br /> <br /> Amicalement,<br /> <br /> <br /> jms<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> J'ai vécu cela, au nom de la mauvaise santé d'un arbre, alors que certains souhaitaien seulementt avoir plus de lumière sous leurs fenêtres. L'absence d'un arbre et aussi la mort que l'on donne<br /> font écrire. <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Toujours la même mauvaise fois : accuser son chien de la rage pour le tuer et surtout pour s’exonérer de toute culpabilité<br /> <br /> <br /> Amicalement,<br /> <br /> <br /> jms<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Tu es mon frère d'arbre. Je leur parle et me blottis contre eux. Ils représentent tous les symboles de la vie: de l'explosion des racines à la rétraction (le trou noir galactique) dense et<br /> plein où pulse la sève .Puis tel le volcan il s'épanche , s'étend à nouveau dans la flamboyance de ses branches: la création.Entre les feuillages le mystère du ciel. Comme le<br /> symbole du Coeur qui s'ouvre sur le haut pour se resserrer sur lui même en un mouvement symphonique: l'Harmonie.<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Comme nous les arbres sont des peuples de la vie, nous habitons un même espace. L’homme n’a pas seulement oublié de se respecter, il attente à la vie dans sa globalité fraternelle.<br /> <br /> <br /> Amicalement,<br /> <br /> <br /> jms<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> C'est triste un arbre qui part, toujours pour de mauvaises raisons... Bon début de semaine.<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Tout ce qui meurt pour de mauvaises raisons m’attriste aussi.<br /> <br /> <br /> Merci de votre passage<br /> <br /> <br /> jms<br /> <br /> <br /> <br />