À mes amis connus et inconnus

Publié le par Cheval fou

À mes amis lecteurs, amis de la poésie, amis connus et inconnus

À mes amis blogueurs, qui ont déposé des commentaires sur mes articles,

mille excuses pour mon absence de réponses

Les impératifs du quotidien…

une vieille maman qui perd ses repères et les conséquences qui en découlent

Voilà, tout est dit, j’ai eu la tête ailleurs et le temps trop court

Un trop plein d’ailleurs m’a tenu éloigné de mon blog

Merci de vos visites

jms

Publié dans Informations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z


Comme je comprends cela.


Mon père oublieux, les neurones ravis par Aloïs, le traitre, a rejoint le pays de l'envers du décor il y a deux mois, dans mes bras.


Je le cherche partout.


Encore.



Répondre
C


Il ne faut pas le chercher partout : il es partout et "Encore" dans l’immense pays du souvenir, car le passé est plus vaste que la mémoire
Amicalement,
jms