Victor Varjac

Publié le par Jean-Michel Sananès

J'apprendrai

J’apprendrai ton visage
sur le bout de mes doigts
et dans les profondeurs
fugitives des astres
j’emporterai si vite
ce joyau d’espérance
que le jour interdit
sans un mot de lumière
n’osera plus lever
son regard vers le ciel…


J’apprendrai ton amour
dans la soie du baiser
et comme le fleuve se mêle
à l’océan sans borne
nous plongerons nos cœurs
dans la sève du monde…
… et j’apprendrai ton corps
dans l’étreinte du sang
où les voix de la chair
à l’aube des légendes
découvrent le brasier
qu’entretiennent les anges…

Le chant des coquillages
Editions Chemins de plume

Publié dans Ils disent

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
alors.c'est si beau oui, j'aimerais qu'il me dise cela mais non. rien n'est dit de tout cela.
Répondre
C
Beau chant d'amour Merci à toi et à Victor !
Répondre
F
tres beau poème<br /> amitié<br /> tilk
Répondre