Jacques Danois

Publié le par Jean-Michel Sananès

Jacques Danois (entre autre prix littéraire Mention Spéciale Prix Unicef, pour "Moisson fragile", en 1995)

Je n'ai pas coutume de présenter des écrivains sur ce blog mais je voudrais dire quelques mots sur Jacques Danois, inaltérable jeune homme (né en 1927), à l´élégance rare, que j´ai eu le privilège de croiser quelques fois. C´est un être pudique dans le tohu-bohu des salons du livre, quelqu'un qui mène un combat pour la dignité humaine, un qui sourit plus qu´il ne parle. Il fait pourtant partie des témoins privilégiés du 20ème siècle, pas seulement parce qu´en des temps agités il a été grand reporter, pas seulement parce qu´il a crapahuté sur tous les continents, mais parce que sa poésie, ses romans, sont, tout comme ses actions, une suite de cris de coeur que je vous invite à découvrir, car, fort heureusement, cet homme discret a la plume bavarde. Il a écrit une trentaine de livres des années 60 à nos jours.


Je vous livre la quatrième de couverture de son recueil
"Cicatrice" (1996) :

"Ma cicatrice la plus douloureuse est le silence de Dieu dans le regard des adolescents nés sans espérance"


Extraits :

"Tu vois, tu ne ressens rien, tu n´es rien, tu n´es pas un témoin. Tu n´es qu´une oreille bouchée, qu´un oeil fermé, ton coeur n´est qu´un muscle non irrigué, tu n´es qu´un morceau de chair sur un étal de triperie. Tu n´as jamais osé fuir. Tu patauges dans la naïveté, les fausses et bonnes intentions. Tu es enrobé de clichés sentencieux, tu crois avoir vu, tu crois avoir entendu, mais ta pensée est plate comme une mangue coupée en deux.


- Seul celui qui n´a rien à dire a peur de la simplicité".

Publié dans Ils disent

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Très intéressant, on a envie de s'informer davantage sur cet auteur.
Répondre