Cheval Fou

Publié le par Cheval fou (Sananès)

 

Je suis un Cheval Fou
qui court dans la nuit noire

 Au fond de ma mémoire
est un hibou
qui me parle de vous
choux, cailloux, genoux, poux.

 Mon tiroir poubelle a fonctionné,
ma pensée est dans vos livres,
ma méthode cartésienne,
mes envies conditionnées,
ma science euclidienne
ma philosophie défigurée
et consignée dans le guide de l'homme libre

 Mais je suis un Cheval Fou
Je ne jouerai plus avec vous

Tant pis si l'on m'enferme
tans pis si l'on m'abat

 Je vous le dis comme je le pense
Monsieur le gérant de la pensée conventionnée
et même si vous exécutez un mandat

 Il n'en est pas moins vrai
que la campagne est hors des villes
que le flic est au coin de la rue
l'immigré au bidon ville,
que les CRS vous laissent jouer de l'indifférence
L'armée vous salue

La morale est chrétienne
mais abrite la sanction.
Les missions catholiques jouent du couteau
dans les petits matins de Sarajevo

 Le libertinage païen
risque l’extrême sanction
Tranquilles dorment les bourreaux

 Je suis un Cheval Fou
qui court dans une nuit d'obsidienne

 Tant pis si l'on m'enferme
tans pis si l'on m'abat,

je ne jouerai plus avec vous

JMS - in "Cheval fou"- Editions Chemins de Plume

 

 

Publié dans Textes de JMS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Merci de tes voeux et toi, Cheval Fou, continue à faire galoper les mots et à être "fol" pour notre plus grand bonheur !Plein de bises et de souhaits pour toi et les tiens
Répondre