Une désinvolture de tristesse

Publié le par Cheval fou (Sananès)

C’est une désinvolture de la tristesse
qui pénètre l’instant,
 la vie à contre sens,
une épine de l’ombre
qui franchit la joie
une odeur de départ
Un enfant qui tombe
à un jeu de marelle
 
Dix huit heures
Je ne sais pas pourquoi
  Le bonheur me fait pleurer
.
JMS - Extrait de "Dieu, le silence et moi" - Editions Chemins de Plume

Publié dans Textes de JMS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Merci pour cet encouragement Amitiés jms
Répondre
K
C'est beau, c'est du bonheur, mais pas encore des larmes :)))
Répondre
C
Très belle ( nouvelle?) écriture. Merci
Répondre