Lettre à mon fils

Publié le par Cheval fou (Sananès)

 

Pour toi

un jour ou maintenant

j'aurais voulu être

 

Grand raccommodeur de nuages

afin que la pluie ne mouille ton pas

 

Grand semeur d'or

afin que la moisson brode ton chemin

 

Grand artisan du rire

afin d'ensoleiller ta route de cascades

 

Grand faiseur de rêves

pour en fleurir ta vie

 

Grand marieur de mots

pour te conter le bonheur

 

Grand dentelier au fil du temps

pour te tisser un bonheur

 

Grand bâtisseur de certitudes

afin que tu saches

que tout cela

un jour et maintenant

d’hier à demain

et pour  toujours

en toi

fleurit déjà.

Jean-Michel Sananès, in "Cheval fou" - Editions Chemins de Plume

Publié dans Cheval fou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
mercije prends cette "constatation !!!!!"avec plaisir
Répondre
J
ne vous moquez pas 2fois 1/2 ?je le serai qu'une demie fois que j'en serai heureuseles mots s'apprivoisent si difficilement
Répondre
C

Pas d'ironie
vous êtes une femme poète
amicalement
jms


J
je suis une femme..et je ne porte que la moitié du cielet je fais attention je balaye devant ma portejuré craché
Répondre
C


et pourtant tant de nuits effrangées etde scories du rêve à nos portes



Merci à vous femme poète ou deux fois ½ poète


jms








J
on voudrait pour nos enfantsque la vie soitquel mot dire ?heureusedouce aimantenous sommes lànous n'accompagnons plus leur premier pasils marchent il courentnous devancent mêmemais nous sommes làpeut être comme un rempart ?comme un appui d'amournous sommes là...
Répondre
C


 


Il est triste que l’homme soit un rempart aveugle qui aime ses enfants mais qui détruit le
monde                                                                                                                                
Amitiés


Jms