Comme un petit cheval "En hommage à Paul Fort"

Publié le par Cheval fou (Sananès)

C’était un petit soldat

Qui marchait droit devant

Qui allait de l’avant

 

Dans les bois

Le fusil s’embusquait

Et la neige tombait

 

C’était un petit soldat

Qui chantait et rêvait

À la maison aux roses

Et au doux regard qui s’y cachait

 

Nous étions en hiver 

À prier pour qu’avril vienne

 

C’était un petit soldat

Qui allait de l’avant

L’amour allait devant

Se coucha dans le givre      

Ne sentit pas venir le froid

 

Personne ne le sut

À la maison aux roses

Et la belle se maria

 

L’hiver et le fusil firent leur chemin

Par chance le petit soldat n’en sut rien

Cela l’aurait sûrement tué.

JMS - In : "Derniers délires avant inventaire" - Editions Chemins de Plume - 12 Euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
bel hommage à paul Fortgentil "femmage"... à moi juste avant !
Répondre