Marche

Publié le par Ile Eniger

Cet article est reposté depuis PAGES ECRITES.

Je marche avec vous mes sœurs millénaires du Golghota. Avec vous je ne comprends pas, je pleure, je crie, je prie. Le silence nous accompagne. Je marche avec vous mes sœurs migrantes arrachées aux terres de vos ancêtres. Avec vous je sais la peur, le désespoir, le rien. Le silence nous accompagne. Je marche avec vous mes sœurs de partout meurtries, trahies, affamées, assoiffées, muselées, penchées aux dépouilles des vôtres et de vos rêves. Avec vous je sais le hurlement mutique sans écho. Le silence nous accompagne. Je marche avec vous mes sœurs de tous les univers, malmenées, flouées, torturées, forcées, oubliées. Avec vous je porte le fléau du non amour, son indifférence. Le silence nous accompagne. De loin, de près, toutes mes sœurs, je marche avec vous. Je ne comprends pas mais je marche. Et nos pas qui s'effacent délivrent la lumière.

Ile Eniger - Les pluriels du silence (à paraître)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article