La phonétique du mystère

Publié le par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

J'ai cherché dans la profondeur du rouge
et le flot bleu qui cogne aux apparences anciennes.
J'ai creusé les cieux, les mers
et l'immensité des regards quand éclate la tendresse.
J'ai observé la fleur dans la multitude de ses coquetteries
l'atome d'eau qui s'habille en étoile quand arrive le givre.
J'ai étudié le chiffre, la géométrie, la symétrie, le nombre dor.
J'ai croisé l'incalculable et l'indicible alphabet des beautés.
J'ai scruté les yeux de mon chat jusqu'aux griffures de lamour.
J'ai traversé l'attendrissement devant la douleur de labandonné,
et l'émerveillement devant le rire d'un enfant.
J'ai décrypté des langages subconscients
qui se disent en odeurs, en couleurs, en musique
et se nourrissent de l'esthétique secrète des magies universelles.
J'ai entrevu des prémonitions que le mot ne sait traduire.
J'ai vu le crépuscule applaudir les étoiles
et le plus grand que grand parler de l’infini.
J'ai vu le sublime ouvrir les clefs dunivers
dont je sais maintenant la mesure du mystère. 
J'ai aussi appris que ceux qui s'en réclament 
n'en n'ont jamais approché la taille. 
Je sais que toute naissance 
est un cri de joie dans la phonétique du ciel.
Désormais je peux faire le voyage 
mais je n'irai pas plus loin que moi.
 
JMS 20/04/21
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article