En marge vivent les nuages

Publié le par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Un autre jour

dans un autre temps

où les autres et l’oubli

sont comme ailleurs

où moi et les nuages

comme toujours semblent d’ailleurs

Un Cheval Fou s’éparpille

sur les berges du Temps

Les mots ne sont que des papillons dérisoires

que le temps agrafe aux murs des souvenirs

En marge sont les nuages

Le geôlier des mémoires

bâtit des citadelles de sable

rongées au cancer de l’oubli

Déjà s’effondrent les murailles

ôtant le goût du rêve et des folies

à celui qui broutait des nuages

Ici

comme ailleurs

ailleurs, comme partout

les rêves meurtris ne sont que des mirages

En marge, vivent les nuages.

 

jms

(in Cheval fou " aux Éditions Chemins de Plume)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article