Je cherche un Pays

Publié le par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Convoque ta voix, arme-la comme un galet lancé
sur ce silence qui noie le cri des cœurs
regarde plus loin que le miroir des fausses douceurs
où se perdent les larmes et où s'égarent les peurs.

J'ai eu des amours jadis et un jardin perdu sur les routes du temps
convoque mes larmes et jette-les plus loin que la mémoire
j'ai besoin de rire.

Oubliez- moi, mes belles amours
fuyez les yeux verts de ce chat qui résiste aux fatalités de l'oubli
allez dans ces jardins d'enfance où se perd la nuit
convoquez le vent qui m'emporte
donnez-moi des ailes, je cherche un Pays. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article