Le courage de rêver

Publié le par CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Je l'ai connu cet enfant

qui s'était levé à la vie

sous le regard désapprobateur du maître,

sous le sarcasme des têtes droites.

Je l'ai vu marcher,

pour seul bagage le courage de rêver

pour toute force celle de croire à son cœur

si fort qu'il pourrait tracer sa route

quel que soit le chemin de la meute

et quel que soit le regard des donneurs de conseils.

Je l'ai connu cet enfant

qui se devait de porter la persévérance du rêve,

je l'ai vu préférer la misère de l'humble

et la fragilité de la barque sur l'océan

à l'autoroute des arrivistes,

je l'ai vu qui croyait qu'avec un crayon et de l'encre

on peut affronter des dragons.

Je l'ai connu cet enfant

qui préférait mourir à l'aurore de sa conscience

que de vivre loin de son cœur.

 

jms

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article